LOCON SUR LAWE
LOCON SUR LAWE

Les GENS de LOCON et du reste du monde
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire

Aller en bas 
AuteurMessage
PACA

avatar

Messages : 2862
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mer 3 Oct - 17:29

PACA


MEA CULPA MEA MAXIMA CULPA POUR AVOIR MIS UN CARTON ROUGE A LA COMMISSION COMMUNICATION je ne savais pas que le dernier compte rendu du conseil n 'avait pas été adopté 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un loconois averti
Invité



MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mer 3 Oct - 11:32

A la décharge de la commission communication, le compte rendu du conseil municipal de septembre ne pourra être mis en ligne que lorsqu'il aura été validé lors du prochain conseil municipal.

Je reste effarée par l'augmentation de l'indemnité de Sylvie Rose.

Mais de quel droit ? Le maire a t il baissé la sienne ?
Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2862
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mer 3 Oct - 10:47

A ce jour il n'y a toujours pas de compte rendu du dernier conseil municipal 






Ben oui ...carton rouge ...car les élus de cette commission nous coutent  690 euros/mois et pour ce prix là,  a 5 ...plus le personnel communal..... ils auraient du mettre en ligne le dernier compte rendu du CM 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2862
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mer 3 Oct - 10:35

LE PLUS PRÉOCCUPANT c 'est le montant des travaux de l 'église 


je cite 


• Chapitre 1 Extérieurs : Reprises maçonneries, restaura,on chenaux, reprises par,elles couverture, menuiserie, vitraux : 638 000 €,
• Chapitre 2 : Beffroi y compris intérieur : 73 000 €,
• Chapitre 3 : Piquetage par,el remise en état voûtes, portes intérieures : 41 000 €, 
• Chapitre 4 : Badigeonnage et enduits intérieurs : 96 000 € 
 
=Ce qui donne un total de 848 000 € 


H.T. auquel il y a lieu d’ajouter les frais supplémentaires de montage et démontage des échafaudages si les travaux sont réalisés en plusieurs tranches, plus les frais d’architecte et de cabinet de sécurité. 


Sans oublier qu’une commune ne peut pas récupérer l’intégralité de la TVA, 16,404 pour une base de 20 % soit un reste à charge de 3,596% donc à ce stade de l’opéra,on, un surcoût de 30 494 € avec en plus un décalage de récupéra,on de 2 ans. 


La mise aux normes électriques et chauffage n’est pas à ce jour chiffrée et intégrée dans la présente ardoise. Le dossier a déjà été abordé au sein du Conseil Municipal, pour la par,e mise en sécurité et périmètre des exper,ses. 


Dès la rentrée, la commission travaux s’a&èlera à ce conséquent dossier pour finaliser l’ensemble des dépenses prévisionnelles, pour étudier les différentes possibilités, et pour les présenter au Conseil Municipal. Quelque soit la/les solu,ons retenue(s), l’impact sera loin d’être négligeable sur les dépenses futures de la commune .....




ET DEPUIS PLUS RIEN ...la rentrée est faite où en sommes nous ???


Dernière édition par PACA le Jeu 4 Oct - 9:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un ancien
Invité



MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mer 3 Oct - 8:23

Je suis outré par cette augmentation.

J'ai une petite retraite et Mme Rose me déçoit beaucoup.

Je suis vraiment déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Un ancien
Invité



MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mer 3 Oct - 8:22

Je suis outré par cette augmentation.

J'ai une petite retraite et Mme me déçoit beaucoup.

Je suis vraiment déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Paca.
Invité



MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mar 2 Oct - 23:19

TOUT EST RELATIF ....LA FRANCE EST GÉNÉREUSE AVEC LES ÉLUS ET CEUX QUI LES SERVENT.


LES SALAIRES ELEVES DES FONCTIONNAIRES DE L 'ASSEMBLEE NATIONALE , jusqu’à 2,5 fois supérieurs à la norme générale dans la fonction publique d’État. « Les secrétaires perçoivent, en moyenne, près de 6 000 euros nets par mois et les agents (accueil, logistique) environ 4 800 euros (…), un employé du restaurant ou un gardien tourne à 4 200 euros, autant que le salaire moyen des cadres du privé toutes catégories confondues ». Sans oublier que les deux secrétaires généraux perçoivent 19 000€ nets par mois et les 19 grands directeurs 16 000€ ! Soit de 2 120€ à 5 120€ nets de plus que le président de la République.

Nous y découvrons aussi que treize sortes de primes coexistent, telles que « l’indemnité de doctorat, pour les titulaires d’une thèse. Ou celle qui gratifie de 375 euros mensuels les chauffeurs de ‘personnalités politiques’ ».

Challenges révèle encore que les fonctionnaires peuvent obtenir 25 jours de congés supplémentaires qui s’ajoutent à leurs 5 semaines dues. Pis, certains « stakhanovistes et des tire-au-flanc » font en sorte de ne jamais assumer de travail de nuit tout en bénéficiant des primes attachées aux heures nocturnes. Ce que nous avions dénoncé en juin dernier !

Enfin, et nous l’avions également dévoilé lorsque nous avions révélé le rapport interne (toujours non public) des deux secrétaires généraux de l’Assemblée nationale, les retraites s’élèvent à 7 000€ par mois pour un administrateur, 3 500€ pour une secrétaire et 2 900€ pour un chef d’agents. Ce qui est plutôt conséquent, en comparaison de la retraite moyenne française (1 300€).

Pourtant, ces chiffres ne semblent choquer ni le premier questeur, François Bachelier, ni un conseil du président de l’Assemblée qui n’y voit « rien d’incongru ». À croire qu’ils ne vivent pas dans le même monde que le nôtre. Ahurissant !
Revenir en haut Aller en bas
Fraises
Invité



MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mar 2 Oct - 21:01

Eric, voici la réponse à votre question...

L'indemnité de Sylvie Rose passe de 458.98 € à 647.06 € brut

Belle augmentation pour cette Adjointe... Augmentation injustifiée

Bel arrangement avec son mentor

C'est une honte !
Revenir en haut Aller en bas
Fraises
Invité



MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mar 2 Oct - 21:00

Eric, voici la réponse à votre question...

L'indemnité de Sylvie Rose passe de 458.98 € à 647.06 € brut

Belle augmentation pour cette Adjointe... Augmentation injustifiée

Bel arrangement avec non mentor

C'est une honte !
Revenir en haut Aller en bas
Od1971
Invité



MessageSujet: A tous les maires en herbes   Sam 15 Sep - 10:13

Je suis toujors etonné de la difference en nombre entre les gens qui critiquent et qui disent il faut faire ci ou faire ça ou s est mieux comme ca ou comme ci et ceux qui se presentent reellement aux elections municipales.
A croire le forum, il va y avoir foule aux prochaines elections

Il est souvent plus facile de critiquer que de faire. C etait ma pensee du jour flower
Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2862
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Lun 13 Aoû - 18:31


SITE D'INFORMATION SUR L'ACTUALITÉ POLITIQUE, ÉCONOMIQUE ET SOCIALE




Face au manque de financement, à l’isolement, à la complexification des tâches ou encore à cause de la relation avec l’Etat, le nombre de démissions chez les premiers magistrats a bondi par rapport à la précédente mandature. Franceinfo s’est entretenu avec plusieurs maires à bout de nerfs.





Plusieurs maires rassemblés à l’occasion d’une réunion de l’AMF à Saint-Etienne, le 19 septembre 2016 (CLAUDE ESSERTEL / MAXPPP)


« Arrête tes conneries, ou tu risques de mourir. » Cette invective, Claude Descamps l’a reçue de son médecin. Il n’en a pas fallu plus à l’ancien maire de Prayssac (Lot) pour présenter sa démission au préfet. Stress, fatigue, solitude… « Le jeu n’en vaut plus la chandelle », comme le dit un élu. Une résignation symbolisée, au mois de mars, par la démission fracassante du maire de Sevran (Seine-Saint-Denis), Stéphane Gatignon.


La tendance est désormais confirmée par les chiffres : par rapport à la précédente mandature, le nombre de maires démissionnaires a augmenté de 55% depuis 2014, d’après un calcul de l’AFP. L’Association des maires de France (AMF), interrogée par franceinfo, en décompte 500. Pêle-mêle, les premiers magistrats dénoncent la baisse des dotations de l’Etat, l’augmentation du périmètre de décision avec la montée en puissance des intercommunalités, ou encore l’arrogance de l’administration territoriale.


« À la fin, on n’était plus que mon premier adjoint et moi »

Autant d’évolutions qui, mises bout à bout, ont complexifié le travail des élus. « Il y a une grande lassitude. Ce n’est pas nouveau, mais ça s’aggrave », estime Vanik Berberian, maire de Gargilesse-Dampierre (Indre) et président de l’Association des maires ruraux de France (AMRF). Comme près de la moitié des édiles – une proportion avancée par l’AMF dans Le Point – Claude Descamps a vu la dotation de sa commune décroître. L’ancien maire de Prayssac estime cette baisse à « environ 240 000 euros entre 2014 et 2017 ». Soit environ 10% du budget communal.


Citation :

Ce pour quoi j’avais été élu était impossible à réaliser. J’étais aussi frustré que mes concitoyens.Claude Descamps, maire démissionnaire de Prayssac à franceinfo


L’ancien maire avait même renoncé à 60% de son indemnité afin d’embaucher une secrétaire à mi-temps. « Psychologiquement, c’est très dur, on essuie les reproches des uns et des autres, précise-t-il. J’avais l’impression de flouer ceux qui m’avaient élu. »


Philippe Rion, maire démissionnaire de Castillon (Alpes-Maritimes), a fait, lui, le choix de supprimer les commémorations nationales. Sans que cela ne suffise à renflouer les caisses : à l’encontre de ses convictions, il s’est finalement résolu à augmenter la fiscalité locale de 20%.


Renoncer à leur programme, même modeste, « prendre des décisions sans avoir tous les tenants et les aboutissants », s’asseoir sur leurs idées politiques, ont été une première source de souffrance pour ces deux anciens édiles. Ces « chefs de village » ont souvent le sentiment de porter sur leurs seules épaules des coupes budgétaires décidées au plus haut sommet de l’Etat.« Quand vous passez votre temps à dire non, au bout d’un moment, votre conseil municipal arrête de s’investir », souligne Claude Descamps, dont l’équipe a fini par abandonner la mairie, le laissant seul avec son premier adjoint.



Les maires ruraux plus exposés 

Plus exposés à leurs administrés, les maires de petits villages seraient davantage touchés par la vague de démission, avance Vanik Berberian. Disposant d’une indemnité inférieure au Smic – 658 euros brut pour les communes de moins de 500 habitants, contre 5 612 euros pour les villes de plus de 100 000 habitants – ils affirment ne pas pouvoir compter, comme dans les métropoles, sur une administration, faisant office d’intermédiaires avec les citoyens et « prennent les mécontentements en pleine tête ».


Citation :

Quand quelque chose ne va pas, on me le dit au bistrot.Vanik Berberian, président de l’AMRFà franceinfo


Les élus prennent sur leur temps personnel pour frapper aux portes et « trouver des solutions », que cela passe par dégoter des investisseurs ou mettre en place des systèmes de mécénat : « Maire, c’est sept jours sur sept, 365 jours par an ! », aiment-ils à répéter. La panne de téléphone ou de réseau audiovisuel ? L’odeur de merguez qui empêche les habitants de dormir ? La route cabossée ? C’est le maire qu’on appelle, parfois directement sur son portable. « On bosse six jours sur sept, entre huit et dix heures par jour et finalement personne n’est content. Il y a un manque de reconnaissance de tous les côtés », confie Claude Descamps, qui livre avoir ressenti « un grand sentiment d’abandon et un fort sentiment de culpabilité ». 



« On nous prend de haut »

La loi portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe), votée en 2015, figure également sur le banc des accusés. Elle oblige les communes à procéder à des « fusions forcées », selon les mots de Philippe Laurent, secrétaire-général de l’AMF, c’est-à-dire le regroupement en intercommunalités aux compétences de plus en plus importantes. Une concentration qui permet aux petites communes de bénéficier de nouveaux services, mais qui met à mal la pertinence de l’échelon communal. Sans compter la multiplication des réunions. « Cette loi a donné des périmètres insupportables. Je connais une maire de l’Aveyron qui doit faire trois heures de voiture aller-retour pour une heure de réunion intercommunale. Elle a arrêté d’y aller », raconte Vanik Berberian, particulièrement remonté contre « la vision parisienne qui veut que plus c’est gros, mieux c’est ».


Par ailleurs, la coopération avec les élus de plus grandes villes ne serait pas de tout repos. « On nous prend de haut », estime Philippe Rion. Dans bien des cas, les « petits maires » se font discrets lorsqu’ils assistent aux réunions de travail de l’intercommunalité. « Il n’y a que les grandes gueules qui parlent. C’est comme ça que les présidents des intercommunalités peuvent imposer leurs vues », abonde le président de l’AMRF, soulignant une forme de « complexe » des petits maires.


Citation :

On laisse parler celui qui a eu plusieurs mandats, qui a plus d’expérience, devant lequel le préfet marque le plus de déférence.Vanik Berberian, président de l’AMRF à franceinfo


Une relation à l’État détériorée 

La montée en puissance des intercommunalités se poursuit : l’Assemblée nationale a acté, fin juillet, le transfert de la compétence eau et assainissement aux intercommunalités. La goutte de trop pour Vanik Berberian, qui dénonce une gouvernance se passant des élus. « On nous avait annoncé un nouveau monde, beaucoup imaginaient que le changement de président allait apporter une nouvelle manière de faire de la politique. Un vrai désenchantement », critique-t-il.


Pour les édiles, la suppression des emplois aidés ainsi que, surtout, celle de la taxe d’habitation ne passent pas. « Il y a une déception vis-à-vis de la relation que l’Etat impose aux communes », avance Vanik Berberian, soulignant que la légitimité et la responsabilité des maires passe par la collecte de l’impôt. 


Citation :

Le sentiment c’est qu’Emmanuel Macron est le président des villes. Le schéma qu’on voit venir, c’est la concentration des richesses sur quelques grandes métropoles.Philippe Laurent, président de l’AMFà franceinfo


Le président de l’AMRF affirme que « l’aristocratie de la haute administration » a du mal à saisir le quotidien des maires. Au moment de sa prise de parole devant Édouard Philippe lors de la conférence nationale des territoires, Vanik Berberian raconte n’avoir pu s’empêcher d’esquisser un sourire en pensant à ce qu’il faisait la veille : « Le Premier ministre devait être à 1 000 lieux d’imaginer que je débloquais une jeune fille coincée dans les toilettes publiques ! », s’amuse-t-il. Philippe Rion abonde : « Je n’ai pas fait l’ENA, mais je sais gérer une commune ! »


Vers un déficit de candidats en 2020 ?

Convaincus que mener le moindre projet « est trois fois plus compliqué qu’il y a trente ans », de plus en plus de maires jettent l’éponge, parfois proches du burn-out. « Quand je rentrais chez moi, je ne parlais plus », confie Philippe Rion, qui avoue, même si cela lui « fend le cœur », bien mieux dormir depuis sa démission. Son cas n’est pas isolé. La maire de Guérande (Loire-Atlantique), Stéphanie Phan Thanh, qui a démissionné début juin, explique dans son communiqué « s’être investie parfois au-delà de ses forces, au détriment de sa famille ». 


Citation :

Honnêtement, je m’étonne qu’il n’y ait pas encore eu de suicide.Philippe Rion, ancien maire de Castillonà franceinfo


 

Mahaut Landaz franceinfoFrance Télévisions

Tous s’inquiètent de plus en plus ouvertement de la disparition de la fonction, ou du moins de sa réduction « à l’état civil » et aux affaires « de voisinage »« Je ne sais pas si la finalité, ce n’est pas d’user les maires, de dégoûter tout le monde pour faciliter la disparition des communes », s’interroge Vanik Berberian. Déjà, lors des dernières municipales de 2014, certaines villes avaient peiné à trouver des volontaires. Sans pour autant régler le problème de fond : « Des candidats se sont présentés pour dépanner, en prévenant dès le départ qu’il ne fallait pas compter sur eux pour s’investir », raconte le président des maires ruraux. Une situation qui risque de ne pas s’améliorer lors des prochaines élections municipales, en 2020, où l’AMRF craint déjà un déficit de candidats.


NDLR :  D’autre« J’AVAIS L’IMPRESSION DE FLOUER CEUX QUI M’AVAIENT ÉLU » : POURQUOI LES DÉMISSIONS S’ACCUMULENT CHEZ LES MAIRES

août 12, 2018
« J’avais l’impression de flouer ceux qui m’avaient élu » : pourquoi les démissions s’accumulent chez les maires


s maires n’ont pas les mêmes soucis, disposent de collaborateurs a ne savoir plus quoi en faire, font appel à une société privée pour écrire  leurs discours, vivent allègrement uniquement du cumul des indemnités de leurs mandats et se constituent un  patrimoine immobilier conséquent. En toute légalité (clin d’oeil  pour le huissier qui surveille ce blog !).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2862
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mer 16 Mai - 10:00

ILS SE GAVENT.... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éric.
Invité



MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mer 16 Mai - 8:50

Et tout ça pour combien d’argent en plus pour cette adjointe ?
Revenir en haut Aller en bas
adrien
Invité



MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mer 16 Mai - 7:05

enfin🤗🤗enfin l opposition s oppose!!
il faut decrebiliser madame Rose. c est un bon angle d attaque de la faire passer pour la fermière vénale et intéressée. 
elle touche combien en plus madame je me gave d argent public?
Revenir en haut Aller en bas
Un loconois
Invité



MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mar 15 Mai - 21:30

Je partage en grande partie l’avis de Fraises, qui confirme donc des informations que j’ai pu avoir, de manière plus indirecte que lui, mais visiblement identiques.
En effet, une liste unie proposée par les conseillers dits « d’opposition » ne remettait pas en cause la légitimité de Mme Rose au poste de maire pendant les 2 années à venir. Et M Leleu était apparemment disposé à cette organisation, privilégiant ainsi le respect et la considération envers sa collègue, plutôt qu’une lutte pour la 1ère place. C’est tout à son honneur et à celui de Mme Foulon, dont l’intégrité et l’intelligence ont largement fait leurs preuves.
Concernant l’augmentation des indemnités de l’adjointe concernée, je trouve scandaleux qu’une personne qui envisage d’occuper le poste de maire, puisse à ce point manquer de consistance. En effet, lorsque l’on veut être maire, il faut savoir dire non, garder une éthique personnelle, une honnêteté intellectuelle. Refuser les « petits arrangements entre amis », les « compensations » visant à lui faire « digérer » le camouflet que lui inflige son mentor en revenant sur sa démission !
Quelle triste image est encore une fois donnée de personnages qui, vite vite, se servent et profitent, avant que la roue tourne ! Cela aux frais des administrés, qui auraient sans doute préféré que cet argent serve aux écoles, aux aînés, ou aux nounous formidables qui œuvrent sur notre commune.
Finalement, l’issue de ces événements est peut-être un mal pour un bien car, après de tels constats sur les agissements et les petits profits personnels de cette adjointe, je me dis qu’il vaut mieux qu’elle n’ait pas occupé ce poste même pendant 2 courtes années. Il est préférable je crois d’attendre encore quelques années mais de faire véritablement le bon choix !
Revenir en haut Aller en bas
Tagada triste
Invité



MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mar 8 Mai - 22:07

le groupe fraises rapporte les propos de Sylvie Foulon:..Bertrand Leleu etait prêt à devenir son 1er adjoint...

Je trouve cela triste de renoncer au poste de maire. y a pas d union nationale, on est pas en guerre.j ai jamais voté pour un numéro 2. écoeuré de chez écoeuré
Revenir en haut Aller en bas
Fraises
Invité



MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mar 8 Mai - 17:12

Fraises de plaisanterie

L'analyse de " Un loconois " est très pertinente.

En fait, le Maire a augmenté les indemnités de Sylvie Rose, 2éme Adjointe pour se faire pardonner de cet incroyable revirement.

Sylvie Rose a bien naturellement accepté sans se soucier de cette nouvelle dépense budgétaire.

L'augmentation de son indemnité d'Adjointe grâce à nos impôts permet en quelque sorte à Sylvie Rose de digérer cette énorme couleuvre.

Petit arrangement prémédité entre amis consentent.

Avec ces nouvelles élections, Sylvie Rose aurait dû se tourner vers Bertrand Leleu qui était prêt à devenir son 1er Adjoint en accord avec Sylvie Foulon.

Info confirmée par Sylvie Foulon.

En fait, Sylvie Rose n'a pas voulu désobéir au grand manitou à savoir le Maire qui n’était plus Maire et qui est redevu Maire par un revirement scandaleux.

Sylvie Foulon m'a aussi dit que Sylvie Rose avait raté le coche.

Quelle idiotie de sa part !

Sylvie Rose n'a pas été en capacité de prendre la bonne décision : pas bon signe du tout lorsque l'on veut être aux responsabilités.

Maintenant, attendons 2020...

Sylvie Foulon m'a aussi confirmé qu'elle était prête à laisser sa place de deuxième sur la liste de Bertrand Leleu au profit de Sylvie Rose qui deviendrait 1er Adjointe...

Attendons de voir...
Revenir en haut Aller en bas
Fraises
Invité



MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mar 8 Mai - 16:13

Au lieu de ramener de ramener votre fraise, je vous invite à déguster la tarte aux fraises de notre boulanger pâtissier !

Elle est excellente !

Miam
Revenir en haut Aller en bas
Octave
Invité



MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Lun 7 Mai - 21:16

Bravo à "Un Loconois" pour cette pertinente réponse...

" Je ne connais pas les uns plus que les autres mais les documents déposés dans ma boîte m’ont permis de me faire une meilleure idée sur chacun. Sans prétention, voilà ce que m’inspire cela : 


  • M le maire décide de démissionner pour raisons de santé, il en a le droit et personne ne peut lui reprocher. La manière de faire, à grand renfort de presse, avant même d’avertir les habitants est pour le moins surprenante et pas très agréable pour les loconois que nous sommes.

  • Les 4 conseillers dits d’ « opposition » (quelle triste appellation !) profitent de cette annonce pour proposer à la dite « majorité » (appellation tout aussi triste !) de laisser de côté leurs divergences pour enfin travailler à l’unisson. Intention louable et personne ne peut le leur reprocher non plus. 

  • De nouvelles élections permettraient aux loconois qui le souhaitent de valider par les urnes cette liste enfin unie. Je trouve que cette démarche aurait été symboliquement très importante pour la vie et l’unité du village.

  • La « majorité » refuse cette proposition et le maire décide soudain de ne plus démissionner.



Mon questionnement :


  1. Au nom de quelle toute-puissance M le Maire a-t-il décidé à la place des loconois qu’il ne devait pas y avoir de nouvelles élections ?

  2. Est-il sûr que les loconois souhaitaient le voir renoncer à sa démission ?

  3. Ses conseillers ont-ils eu interdiction d’accepter la proposition de l’opposition ?

  4. Le maire fait-il à ce point peu confiance à son équipe pour imaginer qu’elle ne peut pas faire sans lui ?

  5. Craint-il à ce point les conseillers d’ «opposition » qu’il préfère « sacrifier » sa santé plutôt que de leur laisser une place ? "

Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2862
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mer 2 Mai - 0:50

Merci pour cette analyse et ce constat sur la situation politicienne loconoise .

Mais peut on reprocher a Albert Cassez d'avoir fait plusieurs mandats ? 
-Bien sur que non ...

Peut on lui reprocher de n 'avoir pas su prendre des initiatives pour transformer Locon afin d 'en faire autre chose qu 'une ville dortoir sans commerces ? 
-Oui

Idem pour Caron qui continua la politique de Cassez et qui nous avait promis un Ehpad et du se se contenter d 'une Marpa avec  un lotissement dont les terrains se vendent difficilement et dont on se demande si cette operation est rentable sachant que les personnes agées veulent rester le plus longtemps possible chez elles ...pour finir en Ehpad .

Concernant Guilbert j 'ai  déjà donné mon avis et je n'insisterai pas sur le coté farfelu et utopique de sa prétention a devenir Président de la Republique .

Venons en au cas Leleu ...c 'est un impatient qui s 'est précipité en faisant démissionner une partie de son groupe alors que le préfet n 'avait pas entériné la démission de Duffossé . Si il avait attendu 3 semaines de plus il pouvait faire son coup de poker mais rien ne prouve qu 'il eut gagné des sieges . Erreur de jeunesse ...

Pour Duffossé je suis heureux de voir qu 'il a renové plusieurs rues en peu de temps . 

Quant a Madame Rose ce serait  la continuité de ces maires issus du monde agricole qui depuis des décennies gèrent Locon .
Il est vrai que c 'est grace a eux et aux terrains qu 'ils vendent que Locon s 'agrandit .

Quant a  Laurent Maenhout ...il faudrait en savoir plus sur ses véritables intentions ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
opinion sur Locon



Messages : 5
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   Mar 1 Mai - 16:02

S 'engager dans la vie publique locale c'est très difficile, c'est souvent ingrat , les critiques pleuvent, cela empiète sur son temps de vie privée.
en 2020, en cette aube d'une nouvelle décennie se déroulera l'élection municipale, un nouveau maire et une nouvelle équipe équipe va prendre le relais.

pour leurs engagements sur au moins 3 décennies de vie publique, il convient de saluer pour leurs actions Messieurs Michel Dufossé- Bertrand Leleu et Jan Paul Guilbert
avec tous nos remerciements et ayez une longue vie de centenaire.

Monsieur Dufossé:
mr Albert Cassez en s'accrochant au pouvoir en 2002, a empêché ses 2 lieutenants Caron et Dufossé d'accéder aux responsabilités en pleine force de l'âge. Leur santé en a pâti.
ils ont été des maires solides et sérieux , ce qui est très important, mais pas des maires qui pouvaient se lancer dans des projets dans la durée comme a pu le faire Albert Cassez en plus de 20 ans, de maire,

Monsieur Bertrand Leleu:
opposant au maire de Lillers dans les années 90, il s 'est opposé sur Locon au maire Cassez dans les années 2000 puis au maire Caron et pour finir au maire Dufossé dans les années 2010,
saluons le fait que c'est un opposant qui occupe l'espace : souvenons nous des frais de garderie, de la bibliothèque, de la boulangerie, dernièrement de sa tentative de provoquer des élections anticipées ,
c'est un opposant solide qui ne lâche rien , à l'image des syndicats de la sncf qui ne reculent pas,
ce style est de moins en moins populaire et minoritaire dans l'opinion,,Dans la prochaine décennie ce style le sera encore moins mais il représente toujours 1 base solide de supporters,

Monsieur Jean Paul Guilbert:
de longue date bénévole actif de la vie associative, il a toujours été élu sur la liste du maire en ayant toujours le courage d 'exprimer son opinion différente des beni oui-oui de la majorité,
en 2017 , il s'est porté candidat à la présidence de la république française,
il est nécessaire de rêver, nous nous moquons pas de lui mais au contraire le remercier de sa participation à la vie publique loconoise,

en 2020, une nouvelle page va s'écrire: avec quels nouveaux dirigeants?

Madame Sylvie Rose ?
Actuelle 1ere adjointe au maire, elle était programmée pour remplacer le maire démissionnaire,
elle connait le fonctionnement de la mairie, elle est réputée compétente , peut on lui reprocher des choses qui l'empêche de lui reconnaître les qualités pour devenir madame le maire ?

Monsieur Laurent Maenhout ?
Dans les tracts électoraux de 2014, il était présenté comme l'homme ressource de la liste qui maîtrise les finances tout en étant capable de conduire les grands projets de Locon et de faire peser Locon dans la communauté d'agglomération(,
il est en effet responsable des achats du grand groupe Bridgestone, un article récent de la voix du nord le met en avant pour sa participation au projet de développement du port fluvial béthunois,
au niveau de la vie locale, il est président du club de football, club en constante progression,
Marié à une professeur des écoles, il est le papa de 2 filles,
tout cela à de quoi séduire 1 base solide d'électeurs,
en démissionnant de la liste Leleu-Foulon, il a retrouvé sa liberté d expression et d'action,il ne lui sera pas difficile de conduire une liste solide,
peut on lui reprocher des choses qui l'empêche de lui reconnaître les qualités pour devenir monsieur le maire ?

la vie municipale de Locon a besoin  de redevenir un long fleuve tranquille, tout au moins une "lawe" tranquille.
bon joli moi de mai à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire   

Revenir en haut Aller en bas
 
2020, une page se tourne, remerciements et nouveau maire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES TRESORS DE PICSOU, 244 pages de BD castOr ! 4,90 euros.
» Une page se tourne.
» Rémi Merle, maire PC de Coulgens (Charente), n'appliquera pas la réforme des rythmes à la rentrée 2014.
» Chambéry : Le nouveau maire Michel Dantin (UMP) utilisera les TAP comme temps de garderie.
» Remerciements

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LOCON SUR LAWE  :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique. :: GENS D'ICI ET CHRONIQUE DU SOUVENIR :: La VIE à LOCON-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: