LOCON SUR LAWE
LOCON SUR LAWE

Les GENS de LOCON et du reste du monde
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 SALAUDS DE PAUVRES ! !

Aller en bas 
AuteurMessage
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Lun 15 Oct - 9:16

Pourquoi les pauvres votent-ils contre leurs intérêts ?





« Si l’on aide les plus pauvres, alors c’est moi qui vais me retrouver tout en bas » :
 selon des chercheurs américains,
 la « peur de la dernière place » expliquerait l’opposition des citoyens modestes 
aux politiques de redistribution.






Depuis au moins une décennie, la politique américaine se caractérise par un double paradoxe : bien que les inégalités et la pauvreté augmentent, la politique fiscale n’a jamais autant favorisé les plus riches. Et le Parti républicain, la force politique derrière ces réductions d’impôts, a bénéficié d’un soutien populaire considérable.


Garder son statut d’« avant-dernier »


Deux économistes ont récemment proposé une explication insolite à ce paradoxe. Les raisons que l’on avance habituellement pour expliquer cette tendance à voter contre son propre intérêt économique sont, selon Ilyana Kuziemko (Princeton) et Michael I. Norton (Harvard), insatisfaisantes. Une perspective marxiste insisterait sur l’hégémonie idéologique de la classe dominante et la « fausse conscience » des classes populaires.


 Ceux qui s’inspirent de Thorstein Veblen privilégient plutôt la disposition des classes populaires à imiter la « classe de loisir », notamment sa « consommation ostentatoire », plutôt que de s’identifier à leurs semblables. D’autres encore expliquent que les clivages ethniques et raciaux peuvent fausser la solidarité entre les membres objectifs d’une classe sociale.


 Enfin, beaucoup d’Américains évoquent spontanément le mythe « Horatio Alger », ce romancier populaire dont les livres racontent invariablement l’épopée d’un jeune homme d’origine populaire qui obtient la fortune par son travail et sa ténacité : les classes moyennes et populaires soutiendraient les baisses d’impôts pour les plus riches parce qu’ils parient sur la possibilité que ces impôts pourraient un jour les concerner. I. Kuziemko et M.I. Norton avancent cependant une explication tout autre. 


Selon eux, les hommes sont motivés moins par un désir de réussir que par une crainte d’échouer complètement. Nos économistes baptisent ce phénomène la « peur de la dernière place » (« last place aversion »). Selon leur modèle, l’utilité économique n’est pas simplement déterminée par une volonté d’accumuler les richesses, mais par son positionnement relatif vis-à-vis d’autrui. 


Nous considérons la grandeur de notre maison non pas comme une valeur absolue, mais en la comparant à celles de nos voisins. Autrement dit, des phénomènes psychologiques tels que la honte et la gêne, qui se révéleraient aussi importants que le seul intérêt matériel.


Les deux économistes prétendent que le caractère déterminant de la peur de la dernière place augmente à mesure que le revenu diminue et que cette dernière place se fait plus proche.


À cette aune, si ceux qui se trouvent dans la tranche salariale légèrement au-dessus de la tranche la plus basse sont portés à voter contre leur intérêt économique (celui-ci étant compris comme simple désir d’augmenter son revenu), c’est parce que des politiques de redistribution risqueraient de donner un coup de pouce aux plus infortunés qu’eux. La redistribution, en somme, menace leur statut d’« avant-derniers ».


 I. Kuziemko et M.I. Norton montrent très clairement que ces considérations se révèlent déterminantes, par exemple, dans les attitudes envers le salaire minimum. Selon leurs recherches, ce sont précisément les Américains qui gagnent entre 7,26 et 8,25 dollars par heure – soit un peu plus que le salaire minimum actuel (7,25 dollars) – qui sont les plus susceptibles de s’opposer à ce que le salaire minimum augmente.




Pour prouver leur thèse, I. Kuziemko et M.I. Norton ont fait une expérience en forme de jeu. Chaque joueur s’est arbitrairement accordé un « revenu », échelonné selon une différence constante (1,75, 2, 2,25 dollars, etc.). À chaque tour, les joueurs doivent faire un choix.


 Ils peuvent soit opter pour une augmentation certaine de leur salaire de l’ordre de 25 cents, soit participer à une loterie qui leur donne 75 % de chance d’augmenter leur salaire de un dollar (soit quatre fois plus que l’augmentation « normale »)…, mais 25 % de chances de voir leur salaire diminuer de 2 dollars. Si tous les joueurs choisissent l’augmentation garantie, les plus pauvres resteront les plus pauvres, même si leurs salaires augmentent régulièrement. Pour pouvoir se déplacer vers le haut dans la distribution salariale, les plus pauvres doivent risquer la loterie – et, bien entendu, s’en sortir vainqueurs.


Sortir de la honte d’être dernier


Il s’avère que les individus les plus susceptibles de tenter leur chance à la loterie sont les derniers et les avant-derniers de la distribution salariale. Les derniers ne se contentent pas, en somme, de gagner davantage (ceux que leur offre l’augmentation garantie), ils aspirent à sortir de la honte d’être les derniers.


 Les avant-derniers, eux, jugeant (avec raison) que les derniers risqueront la loterie pour tenter d’améliorer leur sort, doivent également prendre un risque pour ne pas se trouver dépassés et donc relégués en dernière position. Les individus placés plus haut dans la distribution salariale choisissent très majoritairement l’augmentation certaine de 25 cents, preuve, selon les chercheurs, que les joueurs sont motivés moins par une envie de monter dans la distribution salariale que par la peur de se retrouver tout en bas.


Ce modèle n’explique pas à lui seul, selon I. Kuziemko et M.I. Norton, les raisons pour lesquelles des populations à moyen ou bas revenu votent contre leurs intérêts économiques.


 Ils évoquent aussi le fait que les Américains évaluent mal la réalité des inégalités actuelles, estimant en moyenne la part de la richesse détenue par les 20 % des Américains les plus riches à 59 %, quand en réalité elle est de 85 %. À l’inverse, ils surestiment largement leurs chances de mobilité sociale ascendante.


Il est intéressant de noter que les conclusions des deux économistes confirment l’intuition de certains philosophes et penseurs politiques. La « passion pour l’égalité » évoquée par Alexis de Tocqueville ressemble par exemple à s’y méprendre à la « peur de la dernière place » : « Quelque démocratique que soient l’état social et la constitution politique d’un peuple, on peut donc compter que chacun de ces citoyens apercevra toujours près de lui plusieurs points qui le dominent et l’on peut prévoir qu’il tournera obstinément ses regards de ce seul coté… 


C’est pour cela que le désir de l’égalité devient toujours plus insatiable à mesure que l’égalité est plus grande » (De la démocratie en Amérique, vol. II, 2e partie, chapitre XI). Les recherches de I. Kuziemko et M.I. Norton nous rappellent ainsi que, même dans le domaine économique, les passions comptent tout autant que les intérêts.


Source : Sciences Humaines

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Ven 13 Avr - 17:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Mar 3 Avr - 10:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Mar 3 Avr - 10:45

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Ven 16 Mar - 16:50

http://www.bfmtv.com/police-justice/lille-un-sdf-ecope-de-200-euros-d-amende-pour-avoir-mendie-dans-le-metro-1397308.html

Lille: un SDF écope de 200 euros d'amende pour avoir mendié dans le métro

 16/03/2018 à 12h44



 

Un SDF a écopé d'une contravention de 200 euros dimanche pour avoir mendié dans le métro lillois. Une amende qui a provoqué la colère d'une association d'aide aux sans-abri.








Une personne sans-abri a écopé dimanche à Lille d'une amende de 200 euros par le réseau de transport lillois Transpole pour avoir mendié dans le métro, provoquant l'ire d'une association d'aide aux SDF, a-t-on appris ce vendredi de sources concordantes.
    
Ce SDF "a été verbalisé pour mendicité au sein de la station de métro gare Lille-Flandres", a affirmé la communication de Transpole confirmant une information de La Voix du Nord.

   

La colère d'une association   

Les agents présents sur le réseau "veillent au respect du règlement d'utilisation du réseau" et parmi les dispositions "figure l'interdiction de pratiquer toute forme de mendicité dans l'enceinte des transports", a ensuite expliqué le réseau de transport dans un communiqué."Toute personne contrevenant à cette disposition s'expose à une amende prévue pour les contraventions de 4e classe", a-t-il ajouté.
    
L'association "Une Touche d'Espoir", qui distribue des repas aux SDF à Lille, a publié sur Facebook une photo de cette amende.  


Une touche d'Espoir

12 mars, 20:16 · 

PARTAGEZ SVP, CA SE PASSE À LILLE
Hier, à Lille. Touche d'espoir maraude dans le centre ville pour distribuer des repas frais aux sans abris. Nous croisons l'un deux devant la gare. Il nous explique sa mésaventure.
Des dispositions réglementaires s'appliquent dans les stations de métro. Ce sont souvent là que des sans abris se mettent à l'abri du froid ou mendient. Tout sans abri qui se trouverait dans cette situation à Lille peut être sanctionné d'une amende pouvant aller jusqu'à 200 euros. Sans aucune incivilité, agression, sans aucun trouble à l'ordre public, le seul fait d être assis au bas d'un escalator peut leur valoir cette sanction.
L'un d'eux à déjà fini en garde à vue après avoir eu plusieurs de ces amendes.
Imaginons qu'un sans abri retrouve une situation et un emploi demain, il aura à assumer le recouvrement de ces sommes par la société Transpole ou le Trésor public. La promesse d'une difficulté accrue à sortir de sa précarité. La promesse qu'on prolongera sa pauvreté même s'il a les moyens d'en sortir.
Chasse aux pauvres ?
Ne pouvons nous pas aborder par une autre voie que la coercition et la sanction cette situation? 😔
N'hésitez pas à envoyer un message sur la page de Transpole pour donner vos impressions sur cette situation : https://www.facebook.com/Transpole-115868071759830/
Si vous souhaitez aider ce sans abri, n'hésitez pas à nous écrire!
N'hésitez pas à nous soutenir, à diffuser cette info
   
 
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Dim 5 Nov - 8:57

Gabriel Faggiannelli
28 octobre, 10:45 · 
😡 Voici une photo prise hier soir rue Sainte catherine. Une maman et son enfant de 4 ans dorment à même le sol, près du KFC. Mais enfin bordel de merde quand est-ce que l’on va se réveiller ??
Ça supprime l’ISF, ça diminue les APL, ça se permet de critiquer les pauvres gens qui bien évidement par « fainéantise » ne trouvent pas de boulot, mais quand il faut réquisitionner les milliers de logements vides qui servent uniquement à tenir le marché immobilier haut et à spéculer dessus, là y’a beaucoup moins de couilles. Les banques viennent encore d’être épinglés pour faillite frauduleuse et parce qu’elle se gavent comme jamais sur le dos des plus pauvres (650€ par an en moyenne de frais bancaires pour la BNP par exemple) mais continuons de les aider !!
Quand est-ce que l’on va arrêter de se chamailler pour des conneries de « c’est mon pays, c’est pas le tiens : rentre chez toi » ?
C’est insupportable que des enfants dorment dehors en 2017 et oui, pour certains ça peut paraître facile mais je mets en cause directement l’état !
 L’état est garant du fonctionnement de la société.
 Nous votons pour




Gabriel Faggiannelli
28 octobre, 09:45 · 

😡 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Mar 3 Jan - 11:31

UNE OEUVRE CHARITATIVE N 'EN REVIENT PAS 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 581
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Jeu 10 Avr - 23:36

http://www.lefigaro.fr/argent/2014/04/09/05010-20140409ARTFIG00331-67-personnes-detiennent-la-richesse-de-la-moitie-du-globe.php

LE FIGARO.FR

67 personnes détiennent la richesse de la moitié du globe






L'ONG Oxfam, à l'origine de l'étude, a appelé le Fonds monétaire international et la Banque mondiale à agir face à ces inégalités alarmantes.


[size=undefined]


Le chiffre est impressionnant. Sur le globe, 67 personnes possèdent autant de richesse que la moitié la plus pauvre de la population mondiale. C'est ce qu'a estimé mercredi l'ONG Oxfam, appelant du même coup le FMI et la Banque mondiale à agir, sur ces inégalités alarmantes. «Les inégalités extrêmes se sont aggravées», a affirmé l'organisation de lutte contre la pauvreté dans un communiqué, tout en rappelant que ce «club des plus riches» comptait jusque-là 85 membres.
Selon Oxfam, le Fonds monétaire international et la Banque mondiale qui tiennent leur assemblée générale cette semaine à Washington doivent passer de la «rhétorique» aux actes pour tenter de réduire ce fossé. «Le président de la Banque, Jim Yong Kim, et la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, ont abondamment parlé des dangers posés par l'explosion des inégalités. Cette semaine, nous devons voir des actions concrètes pour appuyer cette rhétorique», a plaidé Raymond Offenheiser, président d'Oxfam America, cité dans le communiqué.
Doper les revenus des 40% des plus pauvres
Le FMI a d'ores et déjà publié deux rapports soulignant les méfaits des inégalités sur l'économie. De son côté, la Banque mondiale s'est, elle, fixé l'objectif de doper les revenus des 40% plus pauvres partout sur le globe. Mais, selon Oxfam, ces deux institutions doivent désormais «changer» leurs recommandations et leur politique de prêts à leurs Etats-membres en plaidant pour davantage d'investissements dans la santé et l'éducation.
Gardien de l'orthodoxie budgétaire, le FMI défend traditionnellement les coupes dans les dépenses publiques et la réduction des déficits. «L'austérité aggrave les inégalités, et le FMI et la Banque mondiale le savent bien», assure Oxfam, qui appelle également le Fonds à admettre que les stratégies d'évitement fiscal des multinationales sont un des «moteurs» des inégalités.
[/size]

 Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Sam 19 Fév - 11:40

A lire cette semaine dans Marianne : « Qui pouvait l'imaginer? 750 euros par mois! Six millions de salariés doivent s'en contenter »
Marianne2 | Vendredi 18 Février 2011 à 18:01 |


Au sommaire cette semaine dans Marianne : « Sondage exclusif CSA - Marianne, quand les Français fantasment sur DSK » ; « 6 millions de salariés gagnent moins de 750 euros par mois » ; « La Cour des comptes dénonce le scandale Tapie » ; « Ils torpillent la diplomatie française »
.





http://www.marianne2.fr/A-lire-cette-semaine-dans-Marianne-Qui-pouvait-l-imaginer-750-euros-par-mois-Six-millions-de-salaries-doivent-s-en_a202931.html?preaction=nl&id=5917448&idnl=26242&



Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Ven 28 Jan - 14:57

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Mar 23 Nov - 9:01

A VOIR :

le poids des mots et le choc des images :


[/dailymotion]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Sam 7 Aoû - 15:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Mer 4 Aoû - 12:25

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Mer 4 Aoû - 8:48

La xénophobie de Nicolas Sarkozy menace la démocratie
Communiqué de la ligue des droits de l 'homme

Le président de la République a pris la lourde responsabilité de faire des étrangers et des personnes d’origine étrangère ceux et celles qui seraient responsables de l’insécurité.
Parce qu’il a échoué dans sa politique sécuritaire, parce qu’il enregistre des échecs électoraux, parce qu’il entend interdire toute enquête impartiale sur des faits mettant en cause le financement de sa campagne électorale, et parce qu’il aggrave l’insécurité sociale et économique de millions de Français tout en favorisant jusqu’à la caricature les plus nantis, le président de la République et son gouvernement ont manifestement décidé d’agiter les vieux refrains des années 1930 destinés à attiser la haine contre les étrangers.

En se livrant, à quelques jours d’intervalle, à un discours discriminatoire contre les Gens du voyage et les citoyens européens que sont les Roms, puis en recherchant chez les étrangers et les personnes d’origine étrangère les causes de l’insécurité, Nicolas Sarkozy est en train de menacer les fondements mêmes de la République.

Ce ne sont pas les délinquants que Nicolas Sarkozy poursuit, ce sont les Français d’origine étrangère et les étrangers, qu’il désigne comme les boucs émissaires de tous nos maux.

Ce qui est ici en cause, ce n’est plus le débat légitime en démocratie sur la manière d’assurer la sûreté républicaine, c’est l’expression d’une xénophobie avérée. Quelle que soit la légitimité que confère l’élection, aucun responsable politique ne détient le mandat de fouler aux pieds les principes les plus élémentaires de la République, et de désigner à la vindicte des millions de personnes.

Le président de la République et son gouvernement mettent ainsi en œuvre une stratégie de la tension, espérant sans doute retrouver un électorat perdu, au risque de mettre en péril la paix civile.

La LDH, parce qu’elle porte de manière intangible les mêmes principes depuis plus de cent dix ans quels que soient les gouvernements, appelle tous ceux et toutes celles qui sont attaché(e)s à la démocratie et aux libertés à rejeter ces manifestations de xénophobie.

Paris, le 30 juillet 2010.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Dim 1 Aoû - 12:33

je pourrai repondre et contrecarrer tous les propos de SAINT MAUR , mais je préfrere donner la parole a JEANNE MOREAU qui le fera mieux que moi :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT MAUR

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Dim 1 Aoû - 11:27

Ce forum et surtout PACA fait la part belle aux etrangers .
Ces etrangers nous causent des tas de problemes ,pas qualifiés , mal eduqués , avec des religions differentes que nous ne comprenons pas, des parents incompetents qui laissent tout faire IL Y EN A MARRE !
Si ils ne sont pas heureux , qu 'ils retournent chez eux avec leurs gouvernements corrompus et leurs chefs d 'etat pourris .Nous n 'avons jamais demandé qu 'ils viennent profiter de notre travail , de nos routes , nos autoroutes, nos hopitaux et surtout de notre securité sociale pour laquelle nous avons cotisé.

MR SARKOSY A RAISON .IL FAUT ARRETER tous ceux qui sement le desordre .Il FAUT LES RENVOYER CHEZ EUX !

SI il n 'y avait pas tous ces etrangers dans notre region nous n 'aurions pas ce taux de chomage et le travail serait donné aux vrais français !

Les Belges , les italiens , les polonais , les turcs , les marocains , tunisiens , algeriens tous ces emigrés nous volent notre travail et NOUS VOLENT NOTRE BONHEUR !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: DOUCE FRANCE   Ven 30 Juil - 17:33

DOUCE FRANCE , CHER PAYS DE MON ENFANCE !



https://www.dailymotion.com/video/xe63l2_evacuation-de-familles-sans-logemen_news?start=159#from=embed


REACTION D ' UNE AMIE BELGE :

Choquée par ces images, j'ai écrit la lettre en annexe à l'Ambassade de France!

Sur cette vidéo, des images d'une violence policière inouïe à l'encontre de femmes, d'enfants et de bébés! Les faits se sont déroulés à Paris, il y a quelques jours.
Choquée par ces images, j'ai écrit la lettre en annexe à l'Ambassade de France, avec copie à Hammarberg, commissaire européen aux droits de l'Homme et à l'UNICEF.
Je vous propose de la copier et de l'envoyer également. Si les instances françaises et internationales sont interpellées par des centaines de lettres, ils devront changer d'attitude.



Monsieur l’Ambassadeur
Boulevard du Régent 42
1000 Bruxelles
ambafr@ambafrance-be.org

Copies à Thomas Hammarberg
commissioner@coe.int
UNICEF France
Nathalie Serruques
nserruques@unicef.fr



Monsieur l’Ambassadeur,


Je me permets de vous écrire pour vous faire part de ma consternation face aux images de l’évacuation de familles sans logement de Courneveuve à Paris, diffusées sur internet.

https://www.dailymotion.com/video/xe63l2_evacuation-de-familles-sans-logemen_news

Ces images filmées par une vidéo amateur montrent une violence à l’égard de mères et d’enfants en bas âge absolument inconcevable. On y voit des CRS arracher un bébé hurlant de terreur des bras de sa mère, on y voit un autre tomber alors qu’il n’a que quelques mois, on y voit une femme enceinte allongée, visiblement en état de malaise, ne recevant aucune aide pendant plusieurs longues minutes, etc…

Rien ne peut justifier une telle violence. Les personnes évacuées résistaient mais ne faisaient preuve d’aucune violence à l’égard des policiers.

Les répercussions psychologiques d’une telle agression risquent d’être indélébiles pour ces jeunes enfants.

Nous sommes citoyens européens et nous refusons fermement de tels dérapages anti-démocratiques. Votre pays est signataire, comme le nôtre, de la Convention européenne des droits de l’Homme, de la Charte européenne des droits fondamentaux et de la Convention des droits de l’Enfant.

Par la présente, je vous demande de bien vouloir transmettre ce message d’indignation à votre Président et à votre Ministre de l’Intérieur.

Je transmets copie de ce courrier à Monsieur le Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe et à l’UNICEF.

J’espère que des sanctions seront prises à l’égard de ceux qui ont autorisé un tel dérapage,afin que cela ne se reproduise jamais.

Veuillez agréer, Monsieur l’Ambassadeur, l’expression de toute ma considération.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Mer 23 Juin - 9:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Dim 30 Mai - 0:33

Taxez les transactions financières pour la justice sociale et la planète ! ]

- Message original --------
> Date : Mon, 24 May 2010 07:09:42 +0200
>

> Créez dès maintenant une taxe sur les transactions financières pour la
> justice sociale et la planète !
> <http://www.france.attac.org/spip.php?rubrique33>
>
> La lutte contre la pauvreté, la construction et la préservation des
> biens publics mondiaux nécessitent de nouveaux besoins de financements,
> considérables et urgents. Lutte contre la malnutrition et l’insécurité
> alimentaire, les pandémies, les maladies négligées, le dérèglement
> climatique, la précarité énergétique ou encore l’accès à l’éducation, à
> la santé et au logement décent, ainsi que la protection de la
> biodiversité : des ressources financières à la hauteur des besoins
> doivent être dégagées maintenant pour mettre en œuvre des politiques
> globales qui contribuent à la réalisation des droits économiques et
> sociaux fondamentaux, à l’échelle de la planète.
>
> Nous sommes convaincus qu’il est temps de transformer l’actuelle crise
> financière en une opportunité pour tous, qu’il est temps d’agir dans
> l’intérêt des populations et de l’avenir de notre planète. Nous vous
> invitons à signer cette lettre et à informer votre entourage de la
> campagne.taxez les
>
> Signer la pétition http://www.france.attac.org/
>
> La taxe Robin des bois
>
> Une taxe sur les transactions financières pour les peuples et pour la
> planète
>
> Mesdames et messieurs les membres du G20,
>
> Le secteur financier est responsable de la crise économique actuelle. La
> croissance exponentielle de ce secteur, concentré sur ses profits
> spéculatifs à court terme, a créé une économie de casino. Avec
> l’explosion de la dernière bulle, des millions d’hommes et de femmes ont
> perdu leur emploi. Partout dans le monde, des gens se sont enfoncés dans
> la pauvreté et cent millions de personnes supplémentaires souffrent de
> la faim............*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Lun 22 Fév - 23:42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2857
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: SALAUDS DE PAUVRES ! !   Ven 18 Sep - 12:16

Bien qu’elle ait donné son adhésion à l’idée d’un renforcement des filets sociaux pour protéger des millions de travailleuses et travailleurs ayant perdu leur emploi sous l’effet de la crise économique mondiale, la Banque mondiale, dans la dernière édition de sa publication à plus grand tirage Doing Business (Pratique des affaires), décourage les pays d’adopter des programmes de protection sociale en qualifiant les gouvernements qui le font de « non compétitifs » sur le plan des affaires.


Le rapport Doing Business 2010, lancé aujourd’hui par la Banque mondiale, recommande également aux pays de revoir à la baisse les indemnités de licenciement accordées aux salariés congédiés et de réduire ou supprimer les obligations relatives au préavis de licenciement.

En avril 2009, la Banque avait annoncé que l’indicateur Doing Business concernant la flexibilité du marché du travail, qui encourage la réduction de la protection des travailleurs, « ne constitue pas une politique de la Banque mondiale et ne devrait pas être utilisé en tant que base pour les conseils politiques ou dans tout document afférent aux programmes de pays » et que l’indicateur en question serait supprimé du cadre des conditions de prêt la Banque mondiale - CPIA : Cadre d’évaluation de la performance politique et institutionnelle par pays. La Banque mondiale avait également annoncé « l’inclusion, dans Doing Business 2010, d’explications complémentaires concernant ces dispositions », or la nouvelle édition de la publication, parue aujourd’hui, passe outre à cet engagement publié sur le site Web de la Banque en avril
« Si le président de la Banque mondiale est réellement convaincu, comme il l’a déclaré à maintes occasions, que les pays devraient améliorer la protection sociale pour atténuer l’impact de la récession mondiale, il est grand temps que la publication à plus grand tirage de la Banque mondiale cesse de prôner l’élimination de la protection sociale et des travailleurs », a déclaré Guy Ryder, secrétaire général de la Confédération syndicale internationale (CSI).
La CSI a attiré l’attention sur le fait que Doing Business 2010 classe le Cambodge parmi les pays qui « rendent difficile la pratique des affaires » par l’introduction d’une contribution de sécurité sociale. Par contraste, l’abolition de la taxe sociale a valu à la Georgie d’être citée comme un exemple et d’être mieux classée par Doing Business.
Pendant ce temps, le gouvernement démocratique du Honduras, dont le président a été renversé et expulsé du pays a l’issue d’un coup d’État militaire en juin, est critiqué dans le rapport Doing Business 2010 pour avoir augmenté les indemnités de licenciement et les obligations liées au préavis en réponse à la crise économique (le Honduras est dépourvu d’un système d’assurances de chômage.) Suivant la même logique, Doing Business 2010 déclasse le Portugal pour avoir rallongé de deux semaines la période de préavis de licenciement.
En revanche, l’adoption de politiques facilitant les licenciements sommaires a valu au régime autoritaire de la Biélorussie, récemment privé des préférences commerciales de l’Union européenne pour avoir violé les conventions fondamentales de l’Organisation internationale du travail (OIT), de décrocher un score élevé dans le rapport Doing Business 2010. Cependant, le trophée de la « meilleure réforme » de Doing Business revient cette année au Rwanda, et pour cause : « les employeurs ne sont plus tenus de procéder à des consultations préalables avec les représentants des salariés (concernant les restructurations), ni d’en aviser l’inspection du travail. » Par ailleurs, le rapport de la Banque mondiale couvre de louanges la Macédoine, pour s’être débarrassée de mesures liées au recyclage des travailleuses et travailleurs sans emploi, et Maurice, pour avoir abrogé l’indemnité de licenciement obligatoire.
Guy Ryder a noté l’intention de la Banque mondiale d’amorcer des consultations avec l’OIT, les syndicats et les employeurs concernant l’élaboration d’un nouvel indicateur lié à la protection des travailleurs, lequel favoriserait le respect des normes du travail fondamentales et le renforcement de la protection sociale. Le nouvel indicateur ne sera, toutefois, pas développé avant l’année prochaine.
Ryder a indiqué : « Il est insensé que la Banque, qui a pourtant reconnu la nécessité de revoir son approche régulatoire unilatérale concernant les enjeux du travail, continue à préconiser une révision baissière de la protection sociale et des travailleurs dans Doing Business, et ce, à l’heure où les masses laborieuses subissent de plein fouet les répercussions de la pire crise économique depuis les années 1930. » Par ailleurs, le secrétaire général de la CSI a demandé à la Banque mondiale de rendre publique sa note explicative où il est spécifié que l’indicateur Doing Business relatif à l’embauche des travailleurs ne constitue pas une politique de la Banque et que son personnel devrait promouvoir « des sauvegardes adéquates pour les droits des salariés ». La Banque avait promis de publier cette note explicative en avril.
""" Bruxelles, 9 septembre 2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SALAUDS DE PAUVRES ! !   

Revenir en haut Aller en bas
 
SALAUDS DE PAUVRES ! !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les pauvres plus généreux que les riches
» Les Serviteurs des Pauvres du Tiers-Monde
» Offrez des animaux fermiers aux habitants de pays pauvres
» Pauvres Napolitains !
» La vertu envers les orphelins, les pauvres et les voyageurs

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LOCON SUR LAWE  :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique.-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: