LOCON SUR LAWE
LOCON SUR LAWE

Les GENS de LOCON et du reste du monde
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

  LA LAWE ...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mer 8 Jan - 13:52

ce coin là est plus que super joli ...

Mais c'est Où  scratch
Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mer 8 Jan - 10:10

http://www.daniel-boys.fr/article-la-lawe-un-espace-de-nature-qui-doit-etre-accessible-au-plus-grand-nombre-120301747.html

UN COMMUNIQUE DE DANIEL BOYS CANDIDAT AU POSTE DE MAIRE A BETHUNE : 


LA LAWE, UN ESPACE DE NATURE QUI DOIT ÊTRE ACCESSIBLE AU PLUS GRAND NOMBRE
 
 
Alerté par les membres de l'association " Espaces Lawe " concernant la remise en état du chemin de halage qui borde la Lawe entre Béthune et La Gorgue, j'ai interrogé le Président du SIPAL sur le sujet.
 ----------------------------------------------------------------------------------------------------------
 Béthune le 10 Septembre 2013
 
Daniel BOYS
Président de Aujourd’hui pour 
Béthune Demain
 
à
Monsieur Olivier SWITAJ
Président du SIPAL
 
 
 
            Monsieur le Président,
 


            Des membres de l’association Espaces Lawe m’ont interpellé concernant la remise en état du chemin de halage le long de la Lawe entre Béthune et La Gorgue.
            Je partage leur démarche qui s’inscrit dans la volonté de développer des modes de transport doux dans une région particulièrement urbanisée où les espaces verts sont réduits au minimum.
            Comme ancien Président du SIPAL, j’ai mené les négociations avec l’état pour que le SIPAL récupère la Lawe domaniale de Béthune à La Gorgue en contrepartie d’un engagement financier de 3 millions € pour sa remise en état.
            Cela permet d’avoir une politique globale et cohérente de gestion, d’entretien et de mise en valeur de la Lawe de sa source à sa confluence avec la Lys.
            Je sais que vous mettez tout en œuvre pour une gestion écologique de la Lawe en partenariat avec des associations d’insertion dans le cadre du développement durable.
            Aujourd’hui, les résultats sont là, la Lawe retrouve une qualité de l’eau acceptable, les berges sont réaménagées. Elle redevient une rivière où les activités nautiques sont possibles.
Cette zone de nature, à la fois coulée verte et bleue doit pouvoir être accessible à tous. Il reste pour cela à régler le problème de l’aménagement d’un chemin de randonnée sur l’emplacement du chemin de halage.
Au-delà de la satisfaction légitime des aspirations de notre population pour le développement d’espaces de nature et de modes de transport doux, cette réalisation contribuerait à l’attractivité touristique de notre territoire et donc à son développement économique.
C’est pourquoi, je vous serai reconnaissant de me faire savoir quels sont les freins à cette réalisation et dans quels délais vous estimez être en mesure de procéder à ces aménagements pour rendre la Lawe accessible à tous.
 
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président , l’expression de mes entiments les meilleurs.
 
                                              
                                                                      Daniel BOYS
 
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


 
Réponse de M. Switaj, Président du SIPAL :
 



  • +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ 


blog de l 'association " ESPACES LAWE " :http://espaces-lawe.hautetfort.com/archive/2013/08/15/le-chemin-de-halage-doit-etre-5141147.html




blog de l 'association " ESPACES LAWE " : http://espaces-lawe.hautetfort.com/

 flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower


Dernière édition par PACA le Mer 19 Mar - 11:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Jeu 19 Déc - 11:21

http://www.lesechos.fr/journal20131216/lec1_france/0203192113805-le-gouvernement-reporte-a-2016-la-taxe-inondation-637337.php

Le gouvernement reporte à 2016 la « taxe inondation »
Par Elsa Conesa |


Fiscalité : Les députés ont adopté jeudi soir un amendement du gouvernement au projet de loi de « modernisation de l'action publique territoriale et affirmation des métropoles », qui propose de reporter au 1er janvier 2016 la taxe inondation, qui doit permettre aux collectivités de financer l'entretien des cours d'eau, en particulier dans les zones inondables. Cette taxe sera assise sur les impôts locaux (taxe d'habitation, taxe foncière, contribution foncière des entreprises) et représente, si toutes les collectivités la lèvent, quelques 600 millions d'euros.

[Écrit par Elsa CONESA 
Chef de service adjoint 
[email=econesa@lesechos.fr]econesa@lesechos.fr[/[/email]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mar 3 Déc - 10:45

PACA a écrit:
En revanche, pour les agriculteurs, avoir 200 mètres ou plus de rivière à travers champs, ça arrive relativement fréquemment… Et cela fera donc 100 euros ou plus à débourser, alors qu’ils entretiennent eux-mêmes les cours d’eau en question.

 Oué ??? Je ne sais pas si la majorité des agriculteurs entretiennent Qqchose ....Mais je pense que cela se verrait par contre ils nous mangent pas mal de terrain !!

Ne devaient - ils pas laisser Qqs dizaines de Centimètres au bord des fossés afin que l'on puisse les entretenir ??

Or en ce cas précis .....?? D'autres ont pu remarquer l'absence flagrante de cette disposition ?? affraid 

Mais qui est en charge de faire appliquer cette  "  disposition  " ?? Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mar 3 Déc - 2:05



http://lesmoutonsenrages.fr/2013/12/02/le-gouvernement-decide-de-taxer-les-rivieres/


Le gouvernement décide de taxer les rivières
Ils ne savent plus où taxer, qui taxer, comment taxer, les vampires sont lâchés depuis longtemps mais cela tombe vraiment dans le ridicule! Voilà maintenant qu’ils vont taxer les rivières… Et bientôt ça sera quoi? l’air qu’on respire?




Citation :
Tout se taxe, la preuve : les propriétaires de terrains traversés par un cours d’eau pourraient bien devoir payer à l’année 50 centimes par mètre linéaire. Pour les agriculteurs, la facture grimpe vite.
Une nouvelle taxe en gestation, cette fois sur les rivières. Elle concerne tous ceux qui ont un cours d’eau sur leur terrain, des particuliers jusqu’aux agriculteurs.
L’idée consisterait ainsi à financer l’entretien des rivières par l’ONEMA, office national de l’eau et des milieux aquatiques. La taxe serait annuelle, de 50 centimes par mètre linéaire de rivière. Évidemment, ce sont les agriculteurs qui paieraient le plus. Pour les particuliers, on peut estimer en effet que la longueur d’une rivière passant chez eux est modeste, ou alors que l’on a affaire à de grands propriétaires fonciers qui pourront s’adjuger cette nouvelle taxe sans trop de problème.
En revanche, pour les agriculteurs, avoir 200 mètres ou plus de rivière à travers champs, ça arrive relativement fréquemment… Et cela fera donc 100 euros ou plus à débourser, alors qu’ils entretiennent eux-mêmes les cours d’eau en question.
D’ores et déjà, plusieurs agriculteurs au courant de ce projet ont décidé de rejeter cette nouvelle taxe. La passage d’une rivière dans une parcelle n’est déjà pas facile à gérer, à moins qu’il ne s’agisse d’une pâture…
A quand la pause fiscale ?
Source: atlantico.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Ven 18 Oct - 18:00

MAIRE INFO :

Edition du 18 Octobre 2013


Les milieux aquatiques bientôt confiés aux communes et intercommunalités ?

Le projet de loi de modernisation de l’action publique et d’affirmation des métropoles crée une nouvelle compétence : la gestion des milieux aquatiques. Cette dernière recouvre « l’entretien et l’aménagement des cours d’eau » ainsi que « la prévention et la défense contre les inondations et la mer ». Le texte prévoit de confier cette compétence aux communes, tout en la transférant de plein droit, à compter du 1er janvier 2016, aux communautés et aux métropoles. Lors de leur examen du texte en seconde lecture mi-octobre, les sénateurs ont voté le principe d’une taxe spécifique que communes, communautés ou métropoles pourront instaurer afin de financer les travaux permettant de réduire les risques d’inondation et les dommages causés aux personnes et aux biens. En contrepartie de cette « taxe pour la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations », le montant des primes d’assurances contre le risque inondation et celui des franchises devront tenir compte de la réduction des risques qui résultera des travaux de prévention réalisés.
Le produit global de cette taxe serait plafonné à 40 euros par habitant résidant sur le territoire et réparti entre les contribuables assujettis aux taxes foncière, d’habitation et à la contribution foncière économique.
Les sénateurs ont aussi complété les dispositions organisant le transfert aux EPCI à fiscalité propre de la gestion des ouvrages publics de protection contre les inondations ou les submersions en prévoyant que les charges qui seraient transférées par la région ou le département pourraient faire l’objet d’une compensation dans le cadre d’une convention. Les ouvrages appartenant à l’Etat ne seraient transférés, quant à eux, que dans un délai de 10 ans.
Plusieurs associations d’élus devraient bientôt monter au créneau pour demander le retrait du texte de ces dispositions. C’est ce qu’a déjà fait savoir l’Association des maires de France qui demande, s’inquiétant de l’importance prévisible des coûts de fonctionnement et d’investissement, une « étude d’impact financier du transfert » ainsi que des « précisions sur les nouvelles responsabilités confiées aux communes et intercommunalités ».
Selon de premières estimations, quelque 3 000 km de digues pourraient être ainsi transférées aux intercommunalités.
Si les élus demandent le retrait de ces dispositions, c’est aussi parce qu’ils souhaitent que cette question soit traitée dans le cadre de l’élaboration de la stratégie nationale de gestion des risques d’inondation, dont le chantier vient d’être lancé par le ministère de l’Ecologie.
Rapporteur de la mission sénatoriale d’information sur les inondations survenues dans le Sud-Est de la France en novembre 2011, le sénateur Pierre-Yves Collombat a déposé de son côté une proposition de loi visant, comme le projet de loi sur la décentralisation, à créer une nouvelle compétence de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations. Comme le texte gouvernemental, le sénateur prévoit de confier cette nouvelle compétence aux communes tout en en faisant d’entrée une compétence obligatoire des communautés et des métropoles. Cette proposition de loi devrait être discutée en séance publique par les sénateurs le 20 novembre prochain.

Télécharger le texte adopté par le Sénat.
Télécharger la proposition de loi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Sam 31 Aoû - 17:50

PACA a écrit:






 


LIEUX
Dans sa partie navigable de 19,230  km  la rivière « LA LAWE  » fait la jonction entre Béthune  et La Gorgue . A Béthune elle passe en syphon sous le canal d’Aire  et à La Gorgue  elle se jette dans la Lys.




HISTOIRE
Au moyen âge les routes  boueuses étaient  impraticables ou inexistantes et cette rivière  servait au commerce  entre l’Artois et le nord de l’Europe . Par la Lys et l’ Escaut on rejoignait Bruges , Gand , la Hollande et la Scandinavie . Charles Quint remodela son cours , consolida  les berges et régula son débit en créant des écluses pour une meilleure circulation  . Sur la plus longue partie de la rive droite un chemin de halage servait aux hommes et aux chevaux pour haler  les bateaux . Au fil des ans , des guerres , et des modifications du tracé de la Lawe ce chemin de halage fut plus ou moins délaissé et parfois abandonné .




Grace a la Lawe , la Lys et l 'Escaut , Béthune , au moyen âge , etait en contact avec le commerce Hanseatique du sud de la Scandinavie






PROJET
Depuis 2005 notre association «  ESPACES LAWE » ( loi 1901 )  se bat pour la remise en état de ce chemin de halage pour que les randonneurs  vététistes , cavaliers, puissent profiter de cet espace historique, naturel et ludique . Nous rêvons qu’ un jour les pouvoirs publics créent une VOIE VERTE réservée aux transports doux entre Béthune et La Gorgue sur une quinzaine de Kms.


Nous demandons par cette pétition que les Elus  prennent conscience que dans le Nord et le Pas de Calais  les espaces verts sont réduits aux minimum , que le chemin de halage de la Lawe  existe et qu’il suffit de le réhabiliter pour le bien de la collectivité et que soit donné au syndicat intercommunal les moyens nécessaires et les directives pour la réalisation de cet objectif .
 
 Nous avons  besoin du  soutien des promeneurs ,randonneurs, vététistes, cavaliers , pour faire pression sur les élus car nous sentons parfois quelques réticences a avancer plus vite malgré les subventions européennes . 



                  


 Ce matin en lisant la voix du nord notre conseiller général nous apprend que la route MERVILLE-BETHUNE coutera aux contribuables 34 millions d ' euros et ne servira pratiquement qu ' à l ' usine ROQUETTE de Lestrem ...
C 'est bien pour Roquette et l 'emploi .On se félicite que  cette usine existe et fasse vivre de nombreuses familles ....Je dirai même que nous en sommes fiers...

 MAIS ...Pour que les travailleuses et travailleurs puissent s ' évader apres leur dur labeur et se délasser dans un decor bucolique et reposant :....
il faudrait voir si au conseil général il ne trainerait dans quelques fonds de tiroirs quelque Euros pour notre projet.



             
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Sam 31 Aoû - 17:39

pour info....vu sur le blog de "aimer Béthune"

http://www.aimerbethune.com/article-nos-lecteurs-nous-ecrivent-119789047-comments.html#anchorComment

Embarassed Very Happy Smile flower flower flower flower flower flower flower Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Smile Surprised flower flower flower


http://espaces-lawe.hautetfort.com/


flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mar 13 Aoû - 8:54

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Lun 12 Aoû - 0:49


De plus en plus de personnes naviguent sur la LAWE et le Vendredi 9 aout la pluie matinale
n 'a pas freiné les ardeurs des amoureux de cette riviere .
Un ciel clément les a accompagné de VIEILLE CHAPELLE à l ' entrée de LA GORGUE










 







 


 On trouve même une poubelle d ' ARTOIS COMM a LESTREM 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Lun 5 Aoû - 16:51

http://www.lavoixdunord.fr/region/la-gorgue-le-nettoyage-et-le-faucardage-de-la-lawe-sont-ia18b47654n1449665


La Gorgue : le nettoyage et le faucardage de la Lawe sont en cours

PUBLIÉ LE 02/08/2013
Par La Voix du Nord
Les végétaux et autres détritus se sont accumulés dans les eaux de la Lawe obstruant les vannes du barrage.



Mercredi après-midi, une réunion de chantier a eu lieu au barrage de la Lawe, près de la maison de retraite, en présence du maire, Philippe Mahieu, de Michel Bodart et d’Edmond Turpin, adjoints, ainsi que de Jean-Louis Defontaine, technicien rivière.
Le SIPAL (syndicat intercommunal hydraulique du bassin de la Lawe), présidé par Olivier Switaj, a profité du beau temps pour nettoyer le barrage et enlever les branches coincées dans les vannes.
350 m3 d’algues
Le faucardage de la Lawe s’achève ce soir, de Lestrem, près de la voie ferrée, en face de Roquette, jusqu’à la Lys.
De nombreuses algues, (on en a compté 350 m3) portées par le courant, sont venues s’agglutiner dans le barrage automatique, mais aussi malheureusement, des cadavres de chiens et des bouteilles.
Le site localisé près de la maison de retraite, qui a vu il y a quelques décennies de nombreuses péniches passer par l’ancienne écluse, va être prochainement remis en valeur, par une clôture en bois d’une longueur de 42 m, dans la continuité de la glissière de sécurité.
Elle servira de protection supplémentaire, pour les randonneurs, du fait du côté abrupt de la rivière à cet endroit.
Pendant cette réunion de chantier, Jean-Paul Bogaert, géomètre expert à Béthune, en a profité pour remettre gracieusement au maire, les plans de la Lawe, dans sa traversée de la cité des Magots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mer 31 Juil - 23:27

BETHUNE sur album  DE CROY AVEC EN BAS A DROITE LA LAWE ET SES BATEAUX 


Miniature dessinée sur parchemin entre 1596 et 1609 par Adrien de Montigny a la demande du duc Charles Decroy



 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mer 31 Juil - 11:21



 

 


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Jeu 25 Juil - 12:39



Dernière édition par PACA le Lun 5 Aoû - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Jeu 25 Juil - 9:03

Lensois a écrit:
En effet bonne idée et agréable de voir la Nature qui sert au plaisir et sans être " dévoyé "

Bravo & Merci

 http://www.lavoixdunord.fr/region/dix-adolescents-bruaysiens-en-lice-pour-remporter-le-defi-ia32b54077n1431651

Région > Bruay-la-Buissière et ses environs > Bruay la buissiere

Dix adolescents bruaysiens en lice pour remporter le défi «Les R’Ados de la Lawe»


PUBLIÉ LE 23/07/2013
Par SHEERAZAD CHEKAIK-CHAILA


Depuis hier, cinquante adolescents campent à Lavolville. Ils participent au défi intercommunal Les R’Ados de la Lawe. Entre deux épreuves sportives, les quatre équipes en compétition doivent élaborer un projet qui sera soumis vendredi à un jury. Les lauréats seront accompagnés par un dispositif régional pour le réaliser d’ici l’été 2014.



1 / 3






« On va gagner c’est sûr ! » Ce matin, quelques heures avant la première épreuve les Bruaysiens affichaient sans complexe leur ambition. Demain, au terme d’une semaine de défis, le groupe sera fixé sur son sort. Leurs quarante concurrents également. Eux arrivent de Calonne-Ricouart, Douvrin et Houdain. Tous ont posé leurs tentes lundi soir à l’aire de loisirs de Lavolville. L’ensemble forme un mini-camp.
Construction d’un radeau
Ne paniquez pas si en vous baladant sur les berges de la Lawe, vous apercevez la cinquante d’adolescents hurlant les uns sur les autres en guise d’encouragements. Ils participent à un défi : Les R’Ados de la Lawe. Une initiative imaginée par les responsables de l’Office de la jeunesse et Artois Comm.
Au cours de cette semaine, les jeunes participeront à une série d’épreuves sportives disputées en partie sur la Lawe. Hier soir, les Bruaysiens ont mis quatre heures à réaliser leur radeau. « Il peut supporter jusqu’à 150 kg, explique Fiona, la doyenne, très impliquée dans la vie du groupe. Du coup nous monterons par groupes de deux pour les courses de relais. »
Autour du radeau, chacun y va de son commentaire. « Le plus dur c’était de mettre les clous! » « Non, rentrez les bouteilles dans les palettes. » Tous sont d’accord sur un point : leur radeau, c’est le plus beau ! Taquins, les enfants jettent un œil moqueur au groupe voisin en train de recommencer leur construction pour la seconde fois. « Ils auront jamais fini avant l’épreuve. On commence dans trois heures. »
Élaborer un projet
La compétition est dans toutes les bouches. Mais pour remporter Les R’Ados de la Lawe, gagner les challenges sportifs ne suffira pas. Les quatre équipes en lice doivent travailler à l’écriture d’un projet de solidarité, de protection de l’environnement, de développement touristique ou d’activité économique. Les vainqueurs bénéficieront du soutien d’Entreprendre pour apprendre, dispositif régional, pour réaliser leur projet d’ici l’été 2014. Mais avant de rêver à la victoire, ce qu’ils font quand même, les Bruaysiens doivent réfléchir ensemble. Une liste de dix commandements doit être respectée pour que leur idée soit soumise à un jury composé d’élus d’Artois Comm. Une certitude pour les Bruaysiens, aucun risque de voir leur envie de gagner faire naufrage.


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mer 24 Juil - 19:59

En effet bonne idée et agréable de voir la Nature qui sert au plaisir et sans être " dévoyé "

Bravo & Merci
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 581
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: CHAMPONNAT INTERVILLES DES CAMPS DE VACANCES ADOS(OU SODA)    Mer 24 Juil - 18:13





 

 

 

COURSE ENTRE les VILLES DE BRUAY LA BUISSIERE ; CALONNE RICOUART , DOUVRIN et HOUDAIN ...
BEAU TEMPS ... belle riviere ... ambiance sympathique avec des moniteurs et accompagnateurs dévoués qui n ' hesitent pas a se mouiller ...voilà une belle idée d 'utilisation de  cette riviere communautaire ...
riviere qui doit etre reservée aux loisirs et  aux sports dans le respect de la biodiversité .
cette riviere n 'est pas le domaine réservé de qqs associations  écologiques soutenues par des entreprises du BTP .  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 581
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mer 24 Juil - 18:11

LE FAUCARDAGE EST EN ROUTE avec  UNE NOUVELLE ENTREPRISE ...moins chere !


 


Dernière édition par Admin le Mer 24 Juil - 18:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Sam 15 Juin - 23:10


PLANTATIONS LE LONG DES BERGES DE LA LAWE  ,

ET TONTE PAR LA COMMUNE AU DEBUT DE LA RUE DU BAS CHEMIN NORD .





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Ven 14 Juin - 18:23

http://www.maire-info.com/article.asp?param=16171&PARAM2=PLUS#

Edition du 14 Juin 2013

[size=24]Nitrates : la France condamnée[/size]

L’arrêt de la Cour de justice européenne est tombé hier : la France est condamnée pour « manquement » aux obligations de la directive européenne nitrates de 1991. La Cour reproche – depuis des années – à la France de « sous-estimer » les zones touchées ou menacées par la pollution aux nitrates : dès 2007, la Commission européenne a entamé une procédure contre l’État français, estimant que son recensement des zones vulnérables aux nitrates était incomplet : il manque, selon les analyses de la Commission, dix zones vulnérables dans le recensement, dans les bassins Adour-Garonne, Rhône-Méditerranée, Rhin-Meuse et Loire-Bretagne. La France avait alors obtenu un délai (jusqu’à fin 2011) pour effectuer un recensement complet. Mais à ce jour, il n’est toujours pas fait, d’où la condamnation d’hier.
Le montant de l’amende n’a pas été décidé par la Cour, dont l’arrêt indique simplement que « la République française a manqué aux obligations qui lui incombent » et qu’elle est « condamnée aux dépens ». L’amende qui pourrait être assortie à cette condamnation pourrait se chiffrer en dizaines de millions d’euros, sans compter une astreinte qui pourrait, selon les spécialistes, dépasser les 100 000 euros par jour.
Les ministres français de l’Écologie et de l’Agriculture, Delphine Batho et Stéphane Le Foll, ont immédiatement réagi à cette décision par voie de communiqué, en estimant qu’elle était «prévisible » et en l’imputant à « l’inaction des précédents gouvernements ». Delphine Batho annonce qu’elle va rencontrer d’urgence le commissaire européen à l’Environnement, Janez Potocnik, pour lui « présenter les mesures correctives » envisagées, et tenter d’éviter une lourde amende.
Les ministres en ont profité pour annoncer ou rappeler un certain nombre de mesures qu’ils s’apprêtent à prendre dans le domaine de la lutte contre la pollution aux nitrates : un arrêté fixant les mesures de prévention dans les zones vulnérables, instaurant des bandes végétalisées le long des cours d’eau et réglementant les conditions d’épandage, est « en cours d’examen » et sera publié « en septembre 2013 ». Un autre arrêté, fixant les allongements de période d’interdiction d’épandage lorsque les conditions climatiques l’exigent « entrera en vigueur au premier trimestre 2014 ». Des actions vont de plus être multipliées pour « substituer l’azote minéral par l’azote organique provenant des effluents d’élevage ou contenu dans les sous-produits issus de la méthanisation ».
Des députés européens défenseurs de l’environnement se sont exprimés hier sur cette condamnation. José Bové l’a saluée d’un lapidaire « Bien fait ! », tandis que l’ancienne ministre de l’Écologie, Corinne Lepage, a dénoncé « l’incurie » des gouvernements. Elle accuse à demi-mot le gouvernement de double langage, puisque, derrière les dénégations de Delphine Batho, « un arrêté a été pris en catimini pour prolonger encore des pratiques inacceptables », dénonce Corinne Lepage. Allusion à la décision prise en mars dernier, suite à une concertation avec le monde agricole, de laisser trois années supplémentaires aux éleveurs, jusqu’en 2016, pour mettre aux normes leurs installations en matière de lutte contre les nitrates.

Algues vertes : l’État condamné à indemniser les communes

Environnement



Quatre communes des Côtes-d’Armor, frappées chaque année par le fléau des algues vertes qui se déversent par dizaines de tonnes sur leurs plages, ont vu leur action en justice couronnée de succès, devant la cour administrative d’appel de Nantes. 
Ces communes avaient engagé des procédures pour exiger que l’État paye les frais du nettoyage des plages. En effet, cette pollution due à la présence de nitrates d’origine agricole n’a pas été, selon les communes concernées, suffisamment combattue par l’État, malgré les rappels à l’ordre de l’Europe. 
En première instance, l’an dernier, le tribunal administratif de Rennes avait rejeté la demande des communes. Mais la cour d’appel de Nantes a annulé cette décision, et donné raison aux communes : elle pointe, dans son arrêt, « les carences de l'Etat dans la mise en œuvre de la réglementation européenne et nationale destinée à protéger les eaux de toute pollution d'origine agricole », et estime que « ces carences sont constitutives d'une faute de nature à engager sa responsabilité. » Les magistrats poursuivent : « La circonstance invoquée par le ministre que l'Etat aurait mis en place, depuis 2003, des programmes d'action en matière de lutte contre les pollutions existantes, dont les résultats ne sont pas démontrés et dont il n'est pas contesté qu'ils ne seront pas en mesure (…) d'améliorer la situation avant de nombreuses années, n'est pas susceptible d'atténuer cette responsabilité. » En conséquence, l’État est condamné à payer aux quatre communes la somme globale de 122 932 euros, pour les seuls frais de l’année 2010 – d’autres procédures sont en cours pour les années suivantes.
Pour les maires concernés, c’est la première victoire dans un long combat. Joint ce matin parMaire info, le maire de Saint-Michel-en-Grève (497 habitants), la commune la plus touchée par le fléau, se déclare « évidemment satisfait ». Pour René Ropartz, « c’est une décision de justice, tout simplement. La situation ne pouvait plus durer, nos petites communes sont incapables de payer seules les frais de nettoyage. Mon seul regret, c’est qu’on ait laissé la situation se dégrader et que cette décision arrive si tardivement ».Mais le maire conclut : « Bien sûr, je me réjouis que l’État soit condamné à payer… mais cela ne règle pas le problème de fond. » Le problème de la pollution aux nitrates par suite d’épandage d’engrais azotés ou d’effluents d’élevage reste en effet posé à ce jour.
Coïncidence du calendrier judiciaire : au même moment, le tribunal administratif de Rennes a enjoint les préfets bretons à renforcer les mesures de lutte contre les « marées vertes ». Il demande que les préfets prennent « toute mesure de maîtrise de la fertilisation azotée » dans les bassins versants des sites touchés par les marées vertes, et que les épandages de lisier et d’engrais soient interdits sur ces terres chaque année jusqu’au 31 mars.



et 




alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien 



Dernière édition par PACA le Jeu 25 Juil - 12:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Sam 8 Juin - 0:39



Dernière édition par PACA le Sam 15 Juin - 23:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mar 5 Mar - 17:47

Les travaux continuent rive gauche de la LAWE sur le chemin de contre halage







flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Ven 1 Mar - 0:22

pour ceux que ça interesse ils trouveront ci dessous le PPRI coté et zoné

[size=18]Sachez que :
Par jugement du 13 octobre 2011, le Tribunal Administratif de LILLE a annulé l'arrêté préfectoral du 19 novembre 2008 portant approbation du PPRI de la Lawe. Le PPR de la Lawe est donc revenu au stade de la prescription ;


http://cedric.tissier.free.fr/PPRI/Mod%E8le%20PPRI%20bassin%20de%20lawe/Zonage%205.pdf

http://cartorisque.prim.net/dpt/62/pdf/Note_de_presentation_pprlawe_approbation.pdf

http://cartorisque.prim.net/dpt/62/pdf/Reglement_ppr_lawe_approbation.pdf




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Jeu 7 Fév - 11:14

CA FAIT DES ANNEES QUE J ' EN PARLE... des années que je souleve ce probleme , des années que personne ne bouge....des années que les administrations municipales et d 'agglomeration ( artois comm ) du secteur font la sourde oreille ...l 'inertie est leur leitmotiv ...pourtant a Douai comme le montre l 'article on sait faire ...ayant travaillé chez Jean Lefebvre DOUAI j 'ai utilisé sur mes chantiers de nombreuses fois ces techniques NON EXPLOITEES DANS LE BETHUNOIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2900
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Ven 4 Jan - 9:58

LE MONDE EST PETIT !

Et la classe politique est partout la même ....A la lecture de l 'article de la voix du nord de ce matin , rubrique des lecteurs on voit que la classe politique est partout la même .
Même omerta ...mêmes protections...mêmes priviléges ...même favoritisme et partout le non respect des lois pour servir ceux natifs du terroir
...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Dim 30 Déc - 18:01

Citation :
Une des causes des inondations est le nombre de structures qui disent GERER ( departements ..syndicats ...regions communautes d 'agglos...sivom ) ... qui se croient responsables mais qui luttent entre elles pour EXISTER et faire vivre leur petit business et leurs employés ...Il y a aussi certains conseillers-délégués-désignés-opportunistes completement ignares et incompétents sur ce probleme .j 'en ai eu la preuve avec une déléguée de la ville de Bethune désignée d 'office par son maire .Cette dame venait d 'arriver dans la region et c 'est tout juste si elle savait que la LAWE existait et traversait Bethune ...De plus les prefets passent mais les dossiers ne se reglent pas...ils laissent le bébé au suivant qui lui aussi fera de même ...depuis 15 JOURS nous avons une PREFETE QUI LE TEMPS DE CONNAITRE LE TERRAIN ... LES ELUS ... SES DOSSIERS ...partira dans 2 ou 3 ans en faisant pareil ...il faut bien que tout le monde vive , mais SARKO avait raison en voulant modifier toutes ces administrations superflues et devenues inutiles ..



Ben oui mais a ce moment là plus personne ne fait rien et aprés on s'étonne que ça reste en l'état !!! affraid



C'est un peu triste quand même et là v'la qu'il pleut de nouveau les Fossés sont remplis, des rivières en crues et re des habitants inondés qui vont vivre un Enfer pendant que d'autres vont (et c'est la vie) penser à s'amuser et à Fêter le nouvel an .....!!

Bon allez on leur souhaite de bien s'en sortir j'espére que le Gouvernement classera ces Zones inondées en Catastrophes Naturelles ??

Et surtout on souhaite que cette nouvelle Année donne l'idée et la volonté aux instances Régionales et Autres de faire les travaux qu'ils auraient dû faire y'a bien longtemps !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA LAWE ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA LAWE ...
Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'automne autour de la Lawe

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LOCON SUR LAWE  :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique. :: GENS D'ICI ET CHRONIQUE DU SOUVENIR :: La VIE à LOCON-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: